NOUVEAUTÉ - Vintage, légère et puissante : voici L’Aznom SerpaS

Aznom, la maison de custom italienne, dévoile la SerpaS. Une biplace qui veut rappeler le passé des sportives de course, tout en étant d’époque. 

Au départ du projet SerpaS, il y a Aznom et Camal. Deux maisons italiennes spécialisées respectivement dans la personnalisation et le design. De cette collaboration est née la SerpaS, une biplace au dessin travaillé, et surtout aux chiffres impressionnants.

Privée de portières, la nouvelle sportive italienne se caractérise par ses longues lignes fuyantes et une carrosserie qui ne semble former qu’un seul bloc. Cette dernière est fabriquée à la main et quelques éléments en carbone comme la trappe moteur, le séparateur avant ou le diffuseur arrière sont en carbone. L’habitacle est orné de cuir et de rappels en fibre de carbone. Un déflecteur sur le pare prise rappelle les voitures de course ancienne. Et c’est tout le but de la biplace, qui incarne à la fois la modernité et le vintage. La face avant est un rappel direct à son nom, la SerpaS, qui signifie le serpent en turinois.

V8 3.6 LITRES

Le reptile est féroce, venimeux et imposant : Environ 4 mètres de long et 1,7 mètre de large. Il a avalé un V8 3.6 litres qui développe environ 360 chevaux, à 10.000 tr/min et 276 Nm de couple. Le tout pour un poids qui serait de 900 kg, selon Aznom. L’origine du moteur, les données concernant les performances ou l’appui, n’ont pas été communiquées, mais ces premiers chiffres annoncent une sportive redoutable. La SerpaS rappelle un peu la récente Dallara Stradale, qui est toutefois équipée d’un quatre cylindres.

Aznom précise tout de même qu’une version électrique verra aussi le jour en 2020. Plus d’informations viendront certainement dans les semaines ou mois à venir. Les futurs clients auront tout de même droit à une « Experience », qui leur permettra de visiter les ateliers de la maison italienne. Ils bénéficieront aussi des cours de pilotage sur le circuit de Monza.

Source : Motorsport Magazine