Voici la toute nouvelle McLaren GT (2019) !

Performances, polyvalence et confort... McLaren lève enfin le voile sur la GT, un modèle conçu pour les longs trajets (rapides), qui bénéficie à cet effet des travaux effectués pour la Speedtail.

Mais contrairement à cette dernière qui est une série limitée, la GT vient intégrer la gamme régulière du constructeur. Comme les autres modèles de la marque, elle dispose d'un châssis monocoque en fibre de carbone (MonoCell II-T, pour "Touring") et du V8 biturbo maison en position centrale-arrière.

Cubant 4L, ce moteur développe ici 620ch et 630Nm de couple. La voiture se voulant relativement souple pour une utilisation quotidienne, 95% du couple sont disponibles dès 3.000 trs/mn selon McLaren. Les supports du moteur sont par ailleurs 50% moins rigides que ceux d'une 600LT pour un minimum de bruit et de vibrations. Le V8 est associé aux roues arrière par l'intermédiaire d'une boîte à double embrayage à sept rapports. La GT est dotée d'une suspension adaptative de nouvelle génération. L'assistance de direction, toujours hydraulique, évolue avec la vitesse tout comme le ressenti du freinage. McLaren veut ainsi combiner ainsi facilité de manœuvre et précision à haute vitesse. Le poids relativement contenu de 1.530kg à vide contribue à des performances de haut vol avec un 0 à 100 km/h expédié en 3,2s, un 0 à 200 km/h effectué en 9s et une vitesse de pointe de 326 km/h selon le constructeur.

McLaren de tous les jours

McLaren promet de l'espace à bord de la GT. Le coupé biplace mesure 4,68m de long, 2,05m de large et 1,21m de haut. Son empattement s'élève à 2,68m. Les jantes affichent 20 pouces de diamètre à l'avant et 21 à l'arrière. Derrière l'habitacle, un hayon (électrique en option) permet d'accéder à un espace de chargement d'un volume de 420L, assez long pour loger deux paires de skis d'après la firme de Woking. Un coffre avant de 150L porte la capacité de rangement à 570L.

Le design de la McLaren GT se rapproche de celui des Sports Series avec un bouclier avant ajouré remontant assez haut, des projecteurs étirés, un capot avant légèrement nervuré, d'imposantes prises d'air latérales, et des feux arrière réduits à une ligne horizontale de chaque côté surplombant une poupe grillagée. McLaren dit avoir une nouvelle fois soigné la visibilité via la forme du pare-brise. Le conducteur dispose d'un tableau de bord numérique et d'un nouveau système d'info-divertissement annoncé bien plus rapide que celui qui équipe les McLaren actuelles. La sellerie peut être en cuir, en alcantara ou même en cachemire. Les sièges sont électriques et chauffants, le toit est vitré, une climatisation bi-zone fait partie de la dotation et McLaren annonce également un GPS connecté. Tout semble donc fait pour choyer les occupants tout en leur garantissant la sportivité propre à la marque, avec une autonomie atteignant 827km selon l'ancien cycle d'homologation NEDC.

Outre-Manche, la McLaren GT débute à 163 000 £ (environ 188 000 €). Son tarif français n'a pas encore été communiqué mais les premières livraisons sont annoncées pour fin 2019.

Source : Auto Plus