Nouvelle Ferrari F8 Spider

Ferrari a levé le voile sur la version découvrable de sa F8 Tributo, la F8 Spider, dernière née d'une lignée de modèles cabriolets animés par une motorisation V8, lancée en 1977 avec la Ferrari 308 GTS.

Une F8 Spider qui se place selon Ferrari, entre ses modèles 488 Spider et 488 Pista en termes de performances, grâce notamment à son bloc V8 élu à quatre reprises « moteur international de l'année (de 2016 à 2019).

 

La F8 Spider qui remplace la 488 Spider au catalogue de la marque, dispose d'un V8 3.9 litres turbo développant 720 ch et 770 Nm (50 ch et 10 Nm de plus que la 488 Spider) et affiche un poids inférieur à celui de sa devancière (de 18 kg), grâce à des solutions éprouvées sur la 488 Pista ainsi qu'à des systèmes d'échappement en Inconel (allégeant de moteur de 9.7 kg) directement dérivés ceux de la 488 Challenge.

 

D'un point de vue esthétique, le choix du toit rigide escamotable qui se déploie et se rétracte en seulement 14 secondes (à une vitesse de 45 km/h maximum), a dicté le design de cette F8 Spider à l'aérodynamique aboutie et au caractère clairement sportif. A une partie avant redessinée (dotée du S-Duct) intégrant de nouveaux feux à LED, s'ajoute à l'arrière un capot moteur d'aspect « Manta » et un aileron plus massif, ainsi que des éléments de carrosserie optimisant les flux d'air et améliorant les appuis du véhicule (10 % d'appuis supplémentaires par rapport à la 488 Spider).

 

Un point non négligeable pour un modèle en mesure d'afficher des performances de haute volée avec un 0 à 100 km/h couvert en seulement 2.9 secondes, et une vitesse de pointe de 340 km/h, et dont les ingénieurs de Ferrari ont optimisé le comportement routier en le dotant du nouveau système Ferrari Dynamic Enhancer Plus dans le concept SSC intégré, désormais en version 6.1.

 

L'habitacle de cette F8 Spider enfin, ne devrait pas dépayser les habitués des berlinettes à moteur central conçues à Maranello. Des sièges sport, un volant multifonction de plus petit diamètre regroupant toutes les commandes, un écran tactile de 7 pouces et des finitions en fibre de carbone et aluminium, sont au programme de ce nouveau modèle dont Ferrari n'a pas encore communiqué le prix.

Source : Motorlegend