VIDÉO - Colin McRae dans ses œuvres au Rallye de Grande-Bretagne 2001 !

Retournons plus de 18 ans en arrière. Le pilote écossais de rallye Colin McRae réalisait l’une des spéciales les plus remarquables de l’histoire du WRC. Et une caméra embarquée saisissait l’exploit. Vidéo !

Vendredi 23 novembre 2001, 08h26, St. Gwynno, Pays-de-Galles. Colin McRae est touché par la grâce.

Cette année-là, le Rallye de Grande-Bretagne est décisif pour le championnat du monde des rallyes. Carlos Sainz (Ford), Richard Burns (Subaru), Tommi Mäkinen (Mitsubishi) et Colin McRae (Ford) se disputent le titre. Et après une courte super-spéciale à Cardiff, les équipages se retrouvent pour la première épreuve chronométrée du vendredi matin. Et c’est à cet instant, sur la terre jonchée de feuilles mortes, que Colin McRae effectue l’un des plus beaux morceaux de pilotage jamais vu… (voir la vidéo ci-dessus).

Le soleil rasant dans les yeux, l’Ecossais violente sa Ford Focus RS WRC dans une infinie série de travers, tandis que la voix de son co-pilote, Nicky Grist, donne impassiblement le tempo, dans son habituelle économie de moyens. Le volant est constamment dans le sens inverse du virage, le pied est quasiment intégralement sur l’accélérateur.

Verdict : 6:34.7, à 124,7 km/h de moyenne. Meilleur chrono scratch, avec près de 2 secondes d’avance sur Marcus Grönholm et sa Peugeot 206 WRC. Dans la même spéciale, Tommi Mäkinen abandonne ses espoirs de titre contre une pierre galloise tandis que Carlos Sainz subit une crevaison. Les actions McRae sont donc en forte hausse.

Las, à peine une heure plus tard, le Britannique heurte une grosse pierre et s’envole dans une incroyable série de tonneaux. La Focus RS est détruite, le titre est perdu, mais les deux hommes sortirent de l’engin indemne. Le duel 100 % britannique Burns-McRae n’aura pas lieu. Le pilote Subaru remporte son unique titre de champion du monde.

Le 25 novembre 2005, Richard Burns était emporté par la maladie.

Le 17 septembre 2007, Colin McRae trouva la mort dans un accident d’hélicoptère, tout près de sa résidence écossaise.

Les plus nostalgiques ayant 52 minutes à tuer pourront regarder le résumé d’époque par ici (en anglais).

Source : Auto Moto