Galerie vidéo : dix tours du Nürburgring complètement fous

De la Lamborghini Aventador SVJ à la Porsche 919 Evo en passant par la RUF Yellow Bird, revivez ces tours légendaires du Nürburgring en caméra embarquée. Attention, c'est du brutal.

1. Lamborghini Aventador SVJ

Quelque part dans un coin de la cafétéria du centre de R&D Porsche de Weissach, il y a sans doute un portrait de Marco Mapelli constellé de fléchettes. Car Marco Mapelli, pilote d’essai Lamborghini de son état, a bouclé en juillet 2018 un tour de la Nordschleife en 6’44″97 au volant d’une Aventador SVJ, détrônant la 911 GT2 RS au sommet de la feuille des temps. Pour reprendre son bien, l’allemande a dû faire un détour par les ateliers du Manthey Racing.

2. RUF Yellowbird

Une Porsche 964 jaune canari modifiée avec amour. Un flat-six 3,4 l biturbo de 469 ch, pour une masse de 1 150 kg. Un Stefan « Balls of Steel » Roser en grande forme au volant, par un beau matin de printemps 1987. Une vidéo devenue légendaire.

Ça va moins vite qu’une Lamborghini V12 moderne (8’05), mais surtout beaucoup, beaucoup moins droit. Respect.

3. Une monoplace sur le mouillé… et la neige

Andreas Gülden est le chef-instructeur de l’école de conduite du Nürburgring. On peut en déduire qu’il n’est pas totalement manchot. Démonstration dans cette vidéo au volant de la monoplace de l’école (l’équivalent d’une F4) qui, sur cette piste totalement détrempée, glisse dans tous les sens. Mais Andreas veille.

Ah, et Andreas est aussi plutôt adroit sur la neige, semble-t-il.

4. Radical SR8 LM

6’48, c’est le temps qu’il a fallu à Michael Vergers et à sa Radical SR8 LM pour s’emparer en leur temps (2009) du record pour une voiture de « série » (hum).

5. Yamaha R1

Avec deux roues en moins, c’est tout de suite plus terrifiant. Le fou furieux qui se trémousse en juin 2012 sur cette Yamaha YZF R1 préparée est le Britannique Andy Carlile. Son chrono : 7’10, toujours au sommet des tablettes chez les motards.

Petit détail, la moto en question datait de 2005, et il l’avait achetée d’occasion (accidentée…) pour 4 000 £.

6. Porsche 911 GT3 R, sous le déluge

Là, ça devient chaud patate. Avec une caméra fixée sur son casque, le pilote Porsche Leh Keen a immortalisé plusieurs tours de l’Enfer Vert pendant le 24 Heures du Nürburgring 2013. En pleine nuit, sous des trombes d’eau, avec du trafic. Et un sens inné de la glisse.

L’Américain a expliqué s’être servi du rail comme repère. Les conditions étaient tellement apocalyptiques que quelques tours plus tard, le drapeau rouge est venu interrompre la course pour neuf heures.

7. La F1 BMW-Sauber de Nick Heidfeld

Détenteur du record de la montée de Goodwood  pendant vingt ans au volant d’une McLaren MP4/13 (il vient seulement d’être détrôné en 2019 par la Volkswagen ID-R de Romain Dumas), Nick Heidfeld a aussi roulé en F1 sur le Nürburgring avec sa BMW-Sauber F1.06.

Pas de record à la clé, il s’est contenté de 3 tours de démonstration dans le cadre d’un événement promotionnel BMW. Il a apparemment tourné en 8’34, mais selon les ingénieurs, il aurait pu viser les 5’15.

8. Pagani Zonda R

La Zonda R, c’est la plus radicale de toutes les Zonda, totalement inutilisable dans la vraie vie puisqu’elle n’est homologuée ni pour la route, ni pour aucune réglementation en compétition.

En revanche, elle se qualifie sans problème côté orgasme auditif, grâce à son V12 6 l AMG atmosphérique de 750 ch qui lui a permis de boucler la Nordschleife en 6’47.

9. Volkswagen ID-R

Alors évidemment, vos esgourdes risquent de rester sur leur faim après la Pagani. Mais la discrétion sonore de la Volkswagen ID-R rend son aisance d’autant plus sidérante. La voiture électrique la plus rapide du Nürburgring a tourné en juin 2019 en 6’05, avec son inséparable pilote Romain Dumas.

Insuffisant pour aller chercher le record absolu, qui appartient toujours à…

10. … la Porsche 919 Evo

Une LMP1 hybride trois fois victorieuse au Mans et débarrassée de toute contrainte réglementaire, ça donne un engin d’une autre planète qui, en 5’19 aux mains de Timo Bernhard, a pulvérisé en juin 2018 de presque une minute le précédent record absolu du Nürburgring.

Celui-ci, signé par Stefan Bellof et sa Porsche 956C pendant les qualifications des 1 000 km du Nürburgring 1983, garde une tout autre saveur… mais il n’a pas été filmé.